Rédaction

Des expertes et experts chevronnés sont les garants de la grande qualité de la RMA et de sa forte orientation pratique.


Prof. (FH) Marco Zingaro

À l’issue de ses études de droit à l’Université de Berne et de l’obtention de son brevet d’avocat (en 1984), Marco Zingaro a travaillé en tant que collaborateur scientifique au DFJP. Ses domaines d’activité y englobaient entre autres le droit de l’aide sociale (soutien des Suisses à l’étranger, aide sociale intercantonale) et l’entraide judiciaire internationale en matière civile. Après avoir rejoint l’administration judiciaire bernoise (en 1989), Marco Zingaro a travaillé à l’Office des mineurs à Berne (en dernier lieu en tant que directeur suppléant). Pendant cette période, il s’est spécialisé dans le domaine du droit de la famille et les thèmes traitant du droit des enfants ainsi que de la protection de l’enfant et de l’adulte. En 2009, il fut élu enseignant à plein temps à la haute école spécialisée Berner Fachhochschule BFH. Depuis 2001, il est en outre membre de commission spécialisée de la Conférence en matière de protection des mineurs et des adultes COPMA. Dans le cadre de son activité d’enseignement, Marco Zingaro suit de très près la mise en pratique du droit de la protection de l’enfant et de l’adulte révisé. Il a collaboré à la rédaction de diverses publications spécialisées et commentaires, et repris en 2014 la rédaction de la Revue de la protection des mineurs et des adultes RMA.

Dr en droit Estelle de Luze

Avocate et docteure en droit, Estelle de Luze a étudié au sein des Universités de Lausanne et de Saint-Gall. Durant plusieurs années, elle a été active au Centre de droit privé de l’Université de Lausanne et y a enseigné le droit des personnes et de la famille en qualité de Professeure assistante. Elle a donné de nombreuses conférences et formations dans ces domaines, dans les milieux académiques ainsi qu’aux professionnels de terrain. Ses publications, destinées tant à un public universitaire qu’aux avocats et au pouvoir judiciaire, traitent de droit de la filiation, de la protection de l’adulte et de droit des personnes notamment. Dans le courant de l’année 2017, elle a choisi de quitter le monde académique pour poursuivre une carrière judiciaire.